Jour 4 – La Fuste – Le Bars

Aujourd’hui une petite marche est prévue. Seulement 12 km sur une petite route de campagne que j’adore, le chemin des Padiquettes. J’y ai passé mes gammes de pilote rallye amateur au volant de ma saxo dans ma jeunesse, en gros je faisais le con en bagnole, y’a vraiment de jolies épingles et des virages sympas !

Je retourne aux pommes, c’est comme ça qu’on appelle le petit vendeur de fruits où je me suis arrêté hier, on a l’habitude d’y acheter nos pommes…logique ! Cette fois-ci j’ai le droit à un paquet de pommes pour la route et un jus de pommes délicieux !! De la balle, je les adore !! Merci les filles, comme promis je ne mettrai pas vos photos sur internet mais je vous remercie du fond du cœur !

 

Il est un peu tard, je démarre. Je récupère deux plats à tarte en super état, posés à côté d’un conteneur poubelle ! Lola a depuis fait une très bonne tarte aux pommes des pommes grâce à eux !!

Je ramasse une petite bouteille de Villageoise, puis deux puis trois puis plein d’autres sur le chemin. Vous savez le vin premier prix, totalement immonde, le seul vendu en bouteilles plastique. En tout cas il a pas mal de succès dans le coin !

Ce joli petit chemin me permet de rencontrer plusieurs personnes. Un ramasseur d’asperges qui me félicite pour mon geste et me parle de l’incivilité des gens qui viennent boire devant ses champs. Après avoir mis plusieurs fois une poubelle à leur disposition, il s’est résigné voyant qu’il lui était soit volé, soit renversé, soit les deux. Pas glop.

Une dame tapa quasiment un grand frein à main pour m’applaudir de sa voiture et me remercier en me disant que son mari aussi ramassait les ordures et que oui y’en a marre de ces crasseux !

 

Un paquet de cigarettes Vogue trône au milieu de la route, il n’a que quelques minutes celui-là ! J’ai certainement dû croiser son heureuse ex-propriétaire !! Oui en général c’est plutôt les femmes qui fument ça ! Et puis même si c’était un mec et ben c’est maaaaaalllll !!!! (Insultes en tout genre)

 

Je continue, profite des paysages et essaye de faire des dérapages dans les virages avec ma poubelle…je ne vais pas assez vite ! Ça manque de sensations tout ça !! Mais très vite tout est oublié tant mon esprit devient tourmenté par cet espèce de buveur de Lager (bière pas bonne + insultes en tout genre) qui en aura disséminé des quantités astronomiques sur le même bord de route sur quelques centaines de mètres. Ce con doit certainement s’ouvrir une canette chez lui en contrebas, la boire à chaque fois à la même vitesse et toujours la jeter plus ou moins au même endroit durant la remontée. Je ne lui souhaite pas de mal mais un  peu quand même, et en plus il boit au volant. Cet homme est inutile !

 

J’essaye de passer mes nerfs pour les derniers kilomètres, j’ai beaucoup de mal. Là j’entends un cycliste qui arrive dans mon dos, me dit merci puis dit à son collègue en s’éloignant : « T’as vu, il doit pas avoir 20 ans et il fait ça, c’est bien hein !! ». C’est bon ça va mieux.

Il est 14h, ça commence à chauffer fort, ma dernière poubelle est ultra pleine avec ses 450 déchets et déborde si je la penche trop ! J’apprends à maîtriser la bête en période critique, les aléas de la marche pour l’environnement !!

 

Ma chérie, Lola, m’attend devant le point d’arrivée pour prendre des photos. Je ramasse un dernier paquet de cigarettes et m’aperçois qu’elle m’a créé une ligne d’arrivée en papier toilette !! Trop fort !

Je franchis en unique vainqueur, car seul marcheur, la fine étoffe de papier hygiénique et clos la première tranche de la marche ! Libre à vous de tenter de me rendre la partie plus difficile en vous ajoutant à la liste des participants !

Bilan de la journée : 39,75 kg pour 1590 déchets sur 12 km

Fin de la Marche-test ! Maintenant, il va falloir se concentrer sur le développement d’un réseau de partenaires pour nous soutenir, et ramasser quelques fonds afin de pouvoir réaliser ce projet cet été ! Rendez-vous au mois de juillet pour le prochain départ !!

 

P.S. : On a quand même réutilisé le papier toilette, ne vous en faites pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *